Le chocolat des consommateurs !

  • Chocolat noir 70% des consommateurs - C'est qui le Patron
  • cahier des charges du chocolat noir 70% c'est qui le patron
  • Chocolat noir 70% des consommateurs - C'est qui le Patron
  • cahier des charges du chocolat noir 70% c'est qui le patron
  • Chocolat nor pâtissier des consommateurs - C'est qui le Patron
  • cahier des charges du chocolat noir pâtissier c'est qui le patron
  • Chocolat nor pâtissier des consommateurs - C'est qui le Patron
  • cahier des charges du chocolat noir pâtissier c'est qui le patron
  • Chocolat au lait des consommateurs - C'est qui le Patron
  • cahier des charges du chocolat au lait c'est qui le patron
  • Chocolat au lait des consommateurs - C'est qui le Patron
  • cahier des charges du chocolat au lait c'est qui le patron
Chocolat noir 70% des consommateurs - C'est qui le Patron
Le chocolat noir dégustation
Chocolat nor pâtissier des consommateurs - C'est qui le Patron
Le chocolat noir pâtissier
Chocolat au lait des consommateurs - C'est qui le Patron
Le chocolat au lait
Voté par 7 748 consommateurs
  • Rémunération des planteurs :

    la rémunération permet aux planteurs et à la coopérative de se payer convenablement et de manière stable (1,964 € minimum le kg de fèves de cacao)

  • Nombre de coopératives :

    2 coopératives

  • Lieu de plantation des cacaoyers (origine des fèves) :

    Les cacaoyers sont plantés en Côte d’Ivoire

  • Mode d’agriculture :

    le mode d’agriculture plébiscité est l’agriculture agro-écologique avec un programme de lutte contre la déforestation (ce programme assure que le cacao ne provienne pas de forêts classées ou d’aires protégées)

  • Développement des arômes (fermentation, torréfaction) :

    la fermentation est réalisée dans le pays de production des fèves de cacao (en Côte d’Ivoire) et le développement des arômes se fait donc directement sur place et sera contrôlé

  • Lieu de transformation des fèves en pâte de cacao (100 %) :

    les fèves sont transformées en pâte de cacao en Côte d’Ivoire

  • Lieu de fabrication du chocolat (chocolaterie) :

    la chocolaterie est basée en France

  • Un chocolat noir de dégustation de 90 g :

    contient 70 % de cacao

  • Emballage :

    Papier ou carton certifié FSC + aluminium

Tester le questionnaire
Voté par 7 748 consommateurs
  • Rémunération des planteurs :

    la rémunération permet aux planteurs et à la coopérative de se payer convenablement et de manière stable (1,964 € minimum le kg de fèves de cacao)

  • Nombre de coopératives :

    2 coopératives

  • Lieu de plantation des cacaoyers (origine des fèves) :

    Les cacaoyers sont plantés en Côte d’Ivoire

  • Mode d’agriculture :

    le mode d’agriculture plébiscité est l’agriculture agro-écologique avec un programme de lutte contre la déforestation (ce programme assure que le cacao ne provienne pas de forêts classées ou d’aires protégées)

  • Développement des arômes (fermentation, torréfaction) :

    la fermentation est réalisée dans le pays de production des fèves de cacao (en Côte d’Ivoire) et le développement des arômes se fait donc directement sur place et sera contrôlé

  • Lieu de transformation des fèves en pâte de cacao (100 %) :

    les fèves sont transformées en pâte de cacao en Côte d’Ivoire

  • Lieu de fabrication du chocolat (chocolaterie) :

    la chocolaterie est basée en France

  • Chocolat noir pâtissier de 175 g :

    contient 52 % de cacao

  • Emballage :

    Papier ou carton certifié FSC + aluminium

Tester le questionnaire
Voté par 7 748 consommateurs
  • Rémunération des planteurs :

    la rémunération permet aux planteurs et à la coopérative de se payer convenablement et de manière stable (1,964 € minimum le kg de fèves de cacao)

  • Nombre de coopératives :

    2 coopératives

  • Lieu de plantation des cacaoyers (origine des fèves) :

    Les cacaoyers sont plantés en Côte d’Ivoire

  • Mode d’agriculture :

    le mode d’agriculture plébiscité est l’agriculture agro-écologique avec un programme de lutte contre la déforestation (ce programme assure que le cacao ne provienne pas de forêts classées ou d’aires protégées)

  • Développement des arômes (fermentation, torréfaction) :

    la fermentation est réalisée dans le pays de production des fèves de cacao (en Côte d’Ivoire) et le développement des arômes se fait donc directement sur place et sera contrôlé

  • Lieu de transformation des fèves en pâte de cacao (100 %) :

    les fèves sont transformées en pâte de cacao en Côte d’Ivoire

  • Lieu de fabrication du chocolat (chocolaterie) :

    la chocolaterie est basée en France

  • chocolat au lait de 100 g :

    contient 40 % de cacao et du lait d’origine France

  • Emballage :

    Papier ou carton certifié FSC + aluminium

Tester le questionnaire
En rayon
prix de vente voté conseillé
1,44 €
Disponible dans ces enseignes
Faire une demande en ligne dans mon magasin
En rayon
prix de vente voté conseillé
2,15 €
Disponible dans ces enseignes
Faire une demande en ligne dans mon magasin
En rayon
prix de vente voté conseillé
1,38 €
Disponible dans ces enseignes
Faire une demande en ligne dans mon magasin

Merci à tous pour cette belle aventure collective ! 😊

7 748
votes au
questionnaire
3

consultations
sociétaires

885
familles de producteurs
soutenues
4,5 M

plaquettes de chocolats vendues
depuis octobre 2018

Comment est réparti le prix du chocolat ?

1,964 € min* le kg de fèves de cacao

👉 juste rémunération garantie pour le producteur

*prix en euros variable car dépend du cours de conversion du Franc CFA

Les producteurs et le fabricant

Les producteurs

Le cacao est récolté par 885 planteurs situés en Côte d’Ivoire.
Cémoi

Le fabricant

Le chocolat est produit en France par l’entreprise agroalimentaire Cémoi spécialisée dans la production de chocolat et de confiseries.

 

Les producteurs et le fabricant

Producteur chocolat des consommateurs - C'est qui le patron

Les producteurs

Le cacao est récolté par 885 planteurs situés en Côte d’Ivoire.
Cémoi

Le fabricant

Le chocolat est produit en France par l’entreprise agroalimentaire Cémoi spécialisée dans la production de chocolat et de confiseries.

 

On rencontre ensemble les producteurs et le fabricant du chocolat et on vérifie son cahier des charges ! 😊

Pour s’assurer que tous les éléments votés collectivement sont bien respectés, 2 types de contrôles sont réalisés chez les producteurs et fabricants.

En savoir plus sur nos contrôles 🕵️

100% points conformes dont 16,33% ont été remis en conformité après contrôles

En mai 2018, 7 748 consommateurs ont voté pour un chocolat équitable

En créant nos propres produits, nous en maîtriserons la nature, le sens et la commercialisation. La traçabilité totale sur la fabrication et la composition des produits nous assurent une garantie alimentaire constante et durable. 😊

Résultats détaillés des votes

Rémunération garantie et convenable directement au planteur, lui permettant par exemple de scolariser ses enfants, de développer l’exploitation…
4 388 votes 56.6%
Rémunération garantie et convenable à la coopérative
18.4%
Rémunération améliorée (strict minimum)
17.8%
Rémunération insuffisante (travail infantile possible, cacao acheté via des traders)
7.1%

La rémunération permet aux planteurs et à la coopérative de se payer convenablement et de manière stable (1,525 € minimum le kg de fèves de cacao).

Depuis la consultation sociétaires de février 2021, la rémunération des planteurs est passée de 1,525 € minimum le kg à 1,964 € minimum le kg de fèves de cacao.

Résultats détaillés des votes

Côte d’Ivoire ou Ghana (chocolat d’origine)
4 444 votes 57.4%
Amérique du sud et/ou centrale (cacao fin)
23.6%
Origines diverses, mélanges possibles (cacao acheté via des traders, sans traçabilité possible)
11.6%
Afrique (mélanges possibles)
7.3%

La Côte d’Ivoire et le Ghana sont les pays où les planteurs ont le plus besoin d’aide car ils sont très mal rémunérés. Paradoxalement, ces pays produisent à eux deux plus de 50 % du cacao mondial. 

Depuis la consultation sociétaires de février 2021, la plantation des cacaoyers se fait uniquement en Côte D’Ivoire.

Résultats détaillés des votes

Agriculture agroécologique avec programme de lutte contre la déforestation
3 726 votes 48.1%
Agriculture conventionnelle
20.1%
Agriculture agroécologique
18%
Agriculture biologique
13.8%

L’agriculture agroécologique vise à favoriser les entrées naturelles d’éléments et d’énergie dans l’agrosystème, tout en gérant finement leur recyclage en son sein. Le programme de lutte contre la déforestation vise à assurer que la réglementation nationale soit respectée concernant les espaces protégés identifiés par l’autorité compétente et que le cacao ne provienne pas de forêts classées et/ou d’aires naturelles protégées (selon le code forestier en vigueur) en vérifiant que ses planteurs ne soient pas en zones protégées. La fève doit être tracée de la plantation jusqu’au produit fini.

Résultats détaillés des votes

Fermentation et séchage contrôlés
3 524 votes 45.5%
Fèves sélectionnées, séchage et fermentation maitrisés, et torréfaction subtile
40.6%
Fermentation et séchage non contrôlés
13.9%

Les fèves doivent subir plusieurs fermentations (comme pour le vin) : une première fermentation alcoolique, une deuxième fermentation lactique et une troisième fermentation acétique. Elles permettent de réduire l’amertume du cacao et de développer les multiples arômes qui le composent. Elles doivent durer suffisamment de temps pour développer les arômes. Si ce n’est pas contrôlé, les fermentations peuvent ne pas démarrer, ou être incomplètes (arrêt trop tôt). Les fèves sont ensuite séchées naturellement (1 à 2 semaines) et expédiées vers l’usine de cacao. À l’usine, les fèves sont nettoyées puis torréfiées à 120 °C. La durée et la température vont permettre de plus ou moins développer les arômes. 

La fermentation et le séchage sont réalisés par le planteur.

Depuis la consultation sociétaires de février 2021, la fermentation est réalisée uniquement en Côte D’Ivoire

Résultats détaillés des votes

Dans le pays de production
2 877 votes 37.1%
Sans importance
34.3%
Europe
28.5%

Les fèves de cacao sont transformées en pâte de cacao (100 % cacao). Après la torréfaction, les fèves sont broyées dans une meule, puis fondues pour obtenir la masse de cacao (beurre de cacao + poudre de cacao). Le beurre de cacao (c’est-à-dire la matière grasse de la fève) est alors séparé par pression de la partie solide qui deviendra la poudre de cacao.

Résultats détaillés des votes

France
5 549 votes 71.6%
Sans Importance
19.6%
Europe
8.8%

Le chocolat est fabriqué en France par le chocolatier Cémoi.

Résultats détaillés des votes

52% de cacao (le plus courant dans les rayons)
3 637 votes 46.9%
64% de cacao (chocolat puissant)
45.8%
44% de cacao (très sucré)
7.3%

Les pourcentages de cacao indiqués sur les tablettes correspondent toujours au pourcentage de pâte de cacao (poudre + beurre de cacao). Le reste étant principalement du sucre. Par conséquent, plus le pourcentage de cacao est élevé, plus le pourcentage de sucre est faible.

Résultats détaillés des votes

70% de cacao (équilibré cacaoté)
3 532 votes 45.6%
64% de cacao (équilibré doux)
40.8%
85% de cacao (puissant et amer)
10.6%
90% de cacao (puissant, amer et gras)
3%

Les pourcentages de cacao indiqués sur les tablettes correspondent toujours au pourcentage de pâte de cacao (poudre + beurre de cacao). Le reste étant principalement du sucre. Par conséquent, plus le pourcentage de cacao est élevé, plus le pourcentage de sucre est faible.

Résultats détaillés des votes

40% de cacao, 60% autres (lait, sucre et vanille uniquement)
6 173 votes 79.7%
30% de cacao, 70% autres (lait, sucre, matière grasse et autres additifs)
13.3%
35% de cacao, 65% autres (lait, sucre, lactose et autres additifs)
7.1%

Pour le chocolat au lait, le pourcentage de cacao utilisé est beaucoup plus faible. On y ajoute bien sûr du lait, toujours sous forme de poudre, du sucre, un émulsifiant (typiquement E322 : lécithines) et de la vanille sous forme d’arôme ou d’extrait.

Résultats détaillés des votes

Lait origine France
5 566 votes 71.8%
Lait origine France
16.7%
Sans importance et sans garantie
9.4%
Lait origine Europe
2.1%

Résultats détaillés des votes

Pur beurre de cacao
6 629 votes 85.6%
Matières grasses végétales autorisées
14.4%

Résultats détaillés des votes

Papier ou carton certifié FSC + aluminium
5 331 votes 68.8%
Papier ou carton + aluminium
26.1%
Plastique blister (non recyclable)
5.1%

Traditionnellement, le chocolat pâtissier est vendu dans un emballage papier+alu et le chocolat dégustation dans un emballage carton+alu. Le papier et le carton sont recyclables. 

Le Forest Stewardship Council (FSC) est un label environnemental, qui assure que la production de bois ou d’un produit à base de bois respecte les procédures garantissant la gestion durable des forêts.

Les sociétaires de la démarche votent pour améliorer le produit

Une fois le produit créé, les sociétaires décident collectivement et en continue des améliorations à apporter à son cahier des charges. 🤓

Contrôles du Groupe Bureau Veritas pour le chocolat

À l’aide d’un plan de contrôle, cet organisme indépendant vérifie précisément que les producteurs et fabricants associés à la démarche respectent bien les cahiers des charges votés collectivement. 👉 en savoir plus sur les contrôles

Résultat du contrôle en 2022

L’objectif est que chaque année une partie des producteurs soient contrôlés ainsi que les partenaires fabricants (à minima 1x/an).

20/1 109

producteurs contrôlés

4/4

fabricants contrôlés

802

points contrôlés

671

points conformes (83,67%)

131

points non conformes dont 52 critiques régularisés (16,33%)

100% de points conformes dont 16,33% remis en conformité après contrôles

Tous ensemble pour aider les producteurs !

Déjà 30 000 personnes prêtes à déployer cette étiquette solidaire en soutien aux producteurs !