Les sociétaires ont validé l’augmentation des prix votés conseillés des produits CQLP sujets à la hausse des coûts

Rappel du contexte

Après avoir validé collectivement la hausse de la rémunération des producteurs (merci encore à tous pour cette décision solidaire 🙏 tous les détails ici), une nouvelle consultation a été lancée au près des sociétaires pour soutenir aussi les partenaires fabricants qui subissent cette explosion des coûts sans précédent. 

Les consommateurs-sociétaires de la coopérative devaient donc décider collectivement l’augmentation du prix voté conseillé des produits CQLP concernés (1 centime pour la brique de lait, à définir pour la crème UHT, les yaourts, le beurre de baratte, le fromage blanc, les œufs) pour aider les partenaires fabricants à rentrer dans leurs coûts.

NB : cette hausse sera réversible en cas de « retour à la normale ».

Résultats

Nous avons été près de 1 250 sociétaires à voter, merci à tous ! 😊  

Une large majorité a validé cette augmentation des prix votés conseillés pour les produits qui en ont besoin. L’équipe CQLP est donc en train de voir avec les partenaires pour mettre en place ces changements en fonction des urgences côté producteurs et partenaires. 

Les changements en cours

Après plusieurs échanges avec des producteurs et des fabricants, voici la liste des produits pour lesquels nous avons déjà obtenu des informations et pu travailler sur des changements de prix votés conseillés nécessaires (qui incluent donc des hausses de rémunération des producteurs et des fabricants).

Maintien de la brique de lait à 1,03€ le litre (+4cts pour les producteurs) 

Après plusieurs échanges avec la laiterie, nous avons finalement pris conjointement la décision de repousser l’ajout d’un centime supplémentaire à destination de la laiterie comme soumis aux votes la semaine dernière. Le prix voté conseillé de la brique d’1L de lait va donc passer, comme voté collectivement en février dernier, à 1,03 €. Il comprend donc uniquement l’augmentation de la rémunération des producteurs (de 0,39€/L à 0,43€/L). 

Pourquoi ce revirement de situation ? 

La laiterie nous a confirmé qu’elle pouvait finalement continuer d’absorber pour le moment l’augmentation des coûts et qu’elle préférait protéger le prix voté conseillé de 1,03 € la brique de 1L déjà validé et accepté par les enseignes lors des négociations commerciales terminées fin février. Cette décision permet de sécuriser le référencement du lait en magasin sans mettre en péril la laiterie. 

Bien sûr, nous continuons de suivre l’évolution des hausses des coûts côté laiterie dans les mois qui arrivent et reviendrons sur cette décision si la situation devient intenable. 

NB : On travaille actuellement pour mettre en place des systèmes qui nous permettent de mieux suivre et anticiper les variations de coûts de production pour les producteurs. On reviendra vers vous plus en détails dans quelques semaines. 😊 

Détails des informations pour le vote

Si l’après-covid a fortement joué sur l’envolée des charges (engrais, énergie, main d’œuvre, …), le contexte mondial actuel particulièrement rude et impossible à anticiper, provoque une explosion des prix de plus en plus insoutenable pour les fabricants. 😔 Pour le lait par exemple, jusqu’à présent, notre brique solidaire permettait à la laiterie de compenser certaines hausses. Néanmoins, ce n’est plus le cas aujourd’hui. 

Le principe de la démarche étant de rémunérer au juste prix chaque acteur de la chaine, nous nous sommes rapprochés de la laiterie LSDH et des partenaires fabricants de tous les produits CQLP concernés qui ont à leur tour besoin d’aide.

LSDH nous a indiqué avoir besoin d’un centime supplémentaire par brique de lait pour pouvoir absorber ces coûts. Cela amènerait le prix voté conseillé de la brique de lait à 1,04€. (Ci-dessous les explications sur l’augmentation des coûts de la laiterie et ce que ce centime supplémentaire va permettre). Pour les autres produits concernés nous sommes en train d’échanger avec les fabricants pour définir concrètement pour chaque produit à combien de centimes cela correspondrait.

Explications supplémentaires sur la demande de la laiterie

Le centime supplémentaire ajouté sur une brique d’1L permettrait de prendre en charge une grande partie de la hausse des coûts actuellement supportée par la laiterie.  

Concrètement : 

  • Gazole (très consommé pour les collectes de lait et le transport des briques) : 26%  
  • Energie utilisée dans l’usine (électricité, gaz) : x 2,7 
  • Emballage : 0,75 centimes pour une brique d’1L 

Témoignage d'Emmanuel Vasseneix, directeur de la laiterie LSDH

Besoin de la mobilisation de tous ! 💪

Le lait bio et le concassé de tomates arrivent en rayon.

S’ils ne sont pas encore dans votre magasin, demandez leur arrivée 👇