Grâce à notre soutien collectif, les producteurs de lait bio continuent d’être rémunérés au juste prix

Comme décidé collectivement par les consommateurs-sociétaires de l’initiative en novembre 2022, nous ajustons la rémunération des producteurs de 0,55 € à 0,59 € minimum par litre de lait bio pour leur permettre de continuer d’envisager l’avenir sereinement. 🤗

La brique de lait bio passe donc d’un prix conseillé de 1,29 € à 1,42 €. Merci encore à tous pour cette décision solidaire ! 🙏

Lait bio demi-écrémé des consommateurs - C'est qui le Patron

Le nouveau lait bio arrive progressivement dans les rayons de Leclerc, Casino et Carrefour. 😊 Si vous le voyez, n’hésitez pas à nous envoyer des photos, et à signaler ou demander leur présence en magasin via l’appli collaborative CQLP. 😉 

👉 Télécharger l’application qui nous permet à tous de demander les produits

Pourquoi les producteurs de lait bio ont besoin de notre soutien ?

“40 % du lait n’est pas valorisé en bio (…) la perte pour les éleveurs a été chiffrée à 70 millions d’euros” (La France Agricole, mars 2023) 
 
Entre 2015 et 2020, les ventes de produits alimentaires bio en France explosent (+115% 😲) encourageant alors les producteurs de lait à se convertir à l’agriculture biologique pour répondre à cette très forte demande.
Beaucoup entament alors une conversion coûteuse qui se compte en années, mais en 2021 les ventes du bio commencent à chuter.
Aujourd’hui, un grand nombre de producteurs se retrouvent obligés de déclasser leur lait car la demande est trop faible pour le vendre au prix du bio. Concrètement, un lait au cahier des charges bio est donc payé au prix du conventionnel ce qui engendre de lourdes pertes économiques pour eux…
Ensemble nous avons créé ce lait bio afin de les soutenir. 💪 Il arrive petit à petit en magasin mais face à l’urgence nous pouvons tous nous mobiliser facilement pour accélérer son arrivée en rayon !
Défi lait bio C'est qui le Patron ?!

Sur le même thème

👉 Voir tous les articles

Tous ensemble pour aider les producteurs !

Déjà 30 000 personnes prêtes à déployer cette étiquette solidaire en soutien aux producteurs !