Les producteurs de la farine « C’est qui le Patron ?! »

26 familles de producteurs de blé sont associées à notre démarche collective

Les producteurs respectent le cahier des charges qualitatif voté collectivement (blé cultivé en France, agriculture raisonnée…)
La juste rémunération leur permet d’investir sur leurs exploitations, de profiter de temps libre et d’agir en respect de l’environnement.

Ils travaillent dur chaque jour pour nous nourrir, un grand merci à eux ! 🙏

Visite sociétaire farine C'est qui le patron
0,33 €
le kg de blé*
Producteur de farine dans un champ (visite sociétaires de la farine)
4
visites de vérification par les sociétaires
Pancarte farine à la gare d'Angoulême
26
familles de producteurs soutenues
* juste prix décidé par les producteurs et validé collectivement par les consommateurs

4 rencontres entre les sociétaires et des producteurs de blé

Nous organisons des visites sociétaires régulièrement dans le but de rencontrer les producteurs associés à la démarche, d’en apprendre plus sur leur métier et de vérifier que le cahier des charges « C’est qui le Patron ?! » est bien respecté. 🧐 

La juste rémunération votée par les consommateurs

Nos principes

Comme le veut le principe fondateur de l’initiative, nous nous devons de surveiller en permanence le niveau de juste rémunération des producteurs associés à la démarche.

Echanges réguliers avec les producteurs, études de données publiques ou encore décisions collectives…

👉Voici comment nous garantissons une rémunération des producteurs au juste prix.

La rémunération des producteurs est juste, stable (prix minimum garanti ne fluctuant pas en fonction du marché) et fixée par un contrat de 3 ans.
Elle permet aux producteurs :

– d’être payés convenablement

– de profiter de temps libre

– d’avoir une vision à long terme dans le développement de leur exploitation

Nous, consommateurs-sociétaires, restons à l’écoute des besoins des producteurs pour continuer de les rémunérer au juste prix en :

échangeant avec les producteurs de lait lors de chaque région pour constituer une moyenne solide des besoins de tous.

constatant les augmentations des coûts sur leurs factures

nous appuyant sur l’indice IPAMPA (prix d’achat des moyens de production agricole), calculé chaque mois par l’INSEE afin de mesurer les variations de coûts de production. 

Une fois la juste rémunération statuée collectivement par les producteurs, les consommateurs-sociétaires de l’initiative, votent tous ensemble pour l’ajustement de cette rémunération juste et durable pour les producteurs.

Tout au long de l’année , nous consommateurs rencontrons les producteurs pour échanger sur leur métier et nous assurer que la rémunération votée collectivement leur convient bien et donc rester alertes sur leurs besoins.

Historique de l'évolution de la juste rémunération des producteurs