Comment les justes rémunérations des producteurs sont déterminées ?

La juste rémunération des producteurs est au cœur de notre initiative collective.
Voici comment nous consommateurs, nous nous assurons
que la rémunération des producteurs associés à la démarche est toujours juste et durable. 👇

1ère étape

Échanges
avec les producteurs

L’équipe CQLP est en échange constant avec les producteurs associés à la démarche pour bien comprendre leurs besoins et contraintes.

2ème étape

Constat des coûts de production

Pour chaque produit, l’équipe CQLP se base sur les factures des producteurs permettant d’attester une hausse des coûts.

3ème étape

Appui sur des indices publiques

Les informations sont complétées par des indices publiques (IPAMPA pour les produits crèmerie ou ITAVI pour les œufs) permettant de valider la rémunération la plus juste pour les producteurs.

4ème étape

Vote collectif des sociétaires

L’ajustement de la juste rémunération est voté par les consommateurs-sociétaires de la démarche.

5ème étape

Vérification continue de la rémunération

Les sociétaires rencontrent les producteurs pour vérifier que la rémunération validée collectivement est bien toujours juste pour les producteurs. 

Exemple pour une augmentation de la rémunération d'un producteur pour la brique de lait

En 2022, le contexte exceptionnel d’explosion des coûts de production a entrainé plusieurs ajustements de la rémunération des producteurs afin de leur permettre de continuer de vivre dignement de leur travail. Voici comment cela s’est passé pour la hausse effective pour les producteurs en février 2023 : 

SEPTEMBRE-OCTOBRE 2022

  • Nous avons échangé avec les producteurs de chaque filière et chaque région pour constituer une moyenne solide des besoins de tous. Plusieurs réunions et échanges ont eu lieu avec l’ensemble des producteurs de lait.
  • Nous avons constaté les augmentations de coûts sur les factures des producteurs et des fabricants.
  • Nous avons complété nos informations grâce à un outil basé sur l’indice IPAMPA (prix d’achat des moyens de production agricole). Ce sont des données publiques calculées chaque mois par l’INSEE permettant de mesurer les variations de coûts de production des exploitations agricoles. Pour les élaborer, des milliers de prix sont relevés chaque mois chez des agro-fournisseurs, puis l’INSEE calcule l’augmentation moyenne pour chaque poste de dépense des producteurs.

NOVEMBRE 2022

  • Après analyses et premiers échanges avec les producteurs, ils ont collectivement statué que la juste rémunération nécessaire à continuer de vivre dignement de leur travail était de 0,54€/L minimum. Cette nouvelle rémunération a été soumise aux votes des consommateurs-sociétaires de la démarche qui ont validé l’ajustement de cette rémunération juste et durable.

Stéphane, producteur de lait associé à la démarche, nous parle de l’augmentation de ses charges et de la nécessité d’ajuster sa rémunération.

Proposition de nouvelle décomposition de prix présentée aux sociétaires lors de la consultation

Témoignages de producteurs

Producteur des consommateurs - C'est qui le patron

Franck et Freddy

« Notre lait était vendu à droite, à gauche avec des prix qui ne nous permettaient même pas de vivre. Là c’est presque un petit miracle qui s’est produit ».

Patrick et Régine

« Il était temps qu’on sorte de la misère, il y a 3 ans on allait tous arrêter. Maintenant on est heureux de se lever le matin »

Florian

« La valorisation est nettement meilleure en « C’est qui le Patron ?! » qu’en conventionnel. Avec les mêmes vaches, la même alimentation, la même production. Le gain est énorme. »

Les sociétaires votent pour des justes rémunérations

Envie de participer aux prochaines consultations ?

Envie de participer aux prochaines consultations ?

Tous à nos votes pour élaborer le jus d'orange des consommateurs 🍊

Origine des orange, type d’agriculture,… on décide collectivement du produit juste et durable que l’on souhaite voir arriver en rayon 💪